Notre histoire !!!...(Des souvenirs,nos joies et nos peines !!!...)


© 2010 USE SAINT LEU D'ESSERENT FOOTBALL - 60340 ST LEU D ESSERENT | Téléphone : 0688982724


© 2010 USE SAINT LEU D'ESSERENT FOOTBALL - 60340 ST LEU D ESSERENT | Téléphone : 0688982724

St Leu d'Esserent,une ville,une passion,un sport,un club,des couleurs,et des fidèles !!!...


(aucun message)

 
UNION SPORTIVE ENTENTE ST LEU D'ESSERENT !!!...
 

 
Avant-Propos !!!...
 

 
Je n'ai pas la prétention de narrer toute l'histoire de notre association, j'ai débuté dans ce club en 1966, à l'âge de 10 ans, c'est pourquoi le chemin est encore long, pour combler les années manquantes de ce long roman sportif...
 
D'ailleurs à ce titre, en remontant dans le passé, les archives font ressortir ce sport en 1931, arguant qu'une équipe de football Lupovicienne, venait de voir le jour avec pour noms :
 
Bulot, Lamboray, Eloy, Borgne, Dehan, Sarthou, Surbled, Leleu, Bellanger, Foucry, Lecoq, Raguet, sans doute en quelque sorte, les pionniers de cette belle aventure...
 
Difficile de se replonger dans le passé, et de conter au plus juste cette fabuleuse histoire de notre club... Le temps a fait son oeuvre, beaucoup ne sont plus, d'autres se sont retirés, de nouveaux sont arrivés... Alors cette page évoluera au fil des éléments nouveaux recueillis ici et là, avec le récit de quelques anciens, leurs souvenirs, quelques photos, peut être même jaunies par les années, et puis leurs anecdotes profondément ancrées au fond de leurs mémoires, toujours prêtes à ressurgir, etc... Et nous pourrons tous ensemble reconstituer au plus juste ce merveilleux livre, sans jamais le refermer...
 

 

 
Notre histoire en résumé !!!...
 

 
A Louis, André, Pierre, Michel, Marcel, Julien, Jean, Sonia, René, Claude, Bernard, et tous les autres !!!...
 

 
L'histoire commence en 1957, grâce à quelques mordus du ballon rond, travaillant pour la plupart en qualité d'agents EDF à la centrale thermique de notre ville... (Extraits tirés d'archives, Président : Féliot, Secrétaire : Pierre Michel, Trésorier : Louis Tétart). Cette section football évolue alors sur le stade de la Garenne inauguré lors de la saison 1958/1959, avec la présence lors du coup d'envoi amical, de Monsieur Bernard Viot, coureur cycliste de haute renommée, ayant participé à deux Tours de France, ce terrain aujourd'hui rebaptisé Thierry Doret. En 1960, l'habileté de ces premiers dirigeants, aidés par d'autres, travaillant à la sucrerie du même lieu, ou encore ici et là, construisent de leurs propres mains les premiers vestiaires. (Avant de poursuivre, j'aimerai rendre hommage à ces précurseurs du ballon rond, et m'excuser de ne pouvoir nommer toutes les personnes de l'EDF ayant participé à la création du club, faute d'archives et de connaissances plus approfondies... Mon défunt père m'en avait souvent parlé, quelques noms me reviennent en mémoire, ils méritent tout autant notre profond respect...). La religion apporte aussi sa pierre à l'édifice par l'intermédiaire du curé de la paroisse. L'Abbé Bruneau est l'un des fondateurs du club. Passionné, il n'hésite pas à retirer sa soutane et à chausser une paire de chaussures à crampons pour assurer l'entraînement des premières équipes de Jeunes. Il ne s'offusque pas de constater que les fidèles sont plus nombreux au stade que dans sa magnifique Abbatiale. En 1967, un changement important intervient dans l'histoire du club, le 31 janvier précisément, l'Abbé Bruneau, Président, signe le récépissé en Préfecture, attestant que désormais, notre section s'appellera "Union Sportive Entente St Leu d'Esserent". La Municipalité Lupovicienne ayant mesuré à juste titre l'importance d'une association sportive, décide de l'aider et de s'y investir efficacement. Les dirigeants actifs de cette époque ont pour noms : Pierre Michel, Michel Sarthou, Pierre Legrand, Marcel Miloriaux, Jean Petitpez, René Copeau, Jean Gateau, pour ne citer qu'eux... (Que l'on me pardonne une nouvelle fois pour les personnes non énumérées, tant il est impossible de nommer tous ceux qui ont participé à ce début de l'histoire... Mais qu'ils sachent qu'ils font tous partie de ces gens humbles ayant contribué à la création et à la pérennité d'un club de football dans notre ville)...
 
Les années passent, et le football évolue à St Leu : 1960 à 1980, ce sont les années fastes, celles de la convivialité, c'est le temps ou dirigeants, joueurs, et entraîneurs, forment une grande famille. C'est aussi avec humour et passion que plusieurs d'entres eux se retrouvent tous les soirs de la semaine, voire les week-ends, sur le stade de la Garenne, afin d'y effectuer les différents travaux nécessaires à la meilleure pratique du ballon rond : traçage, tonte du terrain, peinture, nettoyage des vestiaires, mise en place des filets de buts, etc... En ce temps là, comme se plaisent encore à dire quelques anciens rencontrés ici et là, tout se faisait localement. Quelques images me reviennent d'ailleurs en mémoire: la mise en place de plaques de gazon, en fin de saison, sur les parties de terrain, détériorées, du stade de la Garenne, à partir d'un appareil spécifique, issu des champs de course, et gracieusement manipulé par Gino Manini, maître d'oeuvre en la matière, aidé par les dirigeants locaux...Le démontage des filets chaque fin de match, réalisé bien souvent par Henri Descroix, ma tante, Pierrette Varlet, assurant, quelque soit les conditions climatiques, les entrées payantes, mon oncle s'occupant ,lui aussi, de tâches liées à la maintenance du stade...Ce ne sont bien sûr que des flashs, ils en existent tant, qu'il m'est difficile, de tous les raconter...Que de noms, à faire ressurgir du passé !!!...
 
Quelques faits marquants, parmi tant d'autres !!!...
 
Saison 1958/1959. Quelques noms de joueurs ressurgis du passé, lors d'un match de Coupe Chivot : Denus, Tétart, Debiasio, Vaccin, Doret, Bourdais, Lombard, Mellouk, Mikalowski, Bérégi, Guérin.
 
1959,Création d'une équipe Cadets.
 
1964/1965 (Président : Féliot, Secrétaire : Pierre Michel, Trésorier : Fleury). Arrivée de l'entraîneur Joly, ancien International militaire de football, et directeur de la base nautique de St Leu d'Esserent...
 
1966/1967: les Seniors évoluent en Championnat Promotion de 1ère division.
 
En 1967, nous comptons 180 licenciés, et 20 dirigeants...
 
1967/1968 : Accession en 1ère division, l'équipe terminant à la seconde place, à égalité de points avec le premier...
 
1970/1971 : Seniors 1 : Francis Locquegnies, Joël Miloriaux, Michel Gottardo, Alain Pressoire, Louis-Ange Serrano, Alain Sherratt, Michel Gielczynski, Sylvain Caron, Gilou Garcia, Jacques Cazet, Mammouhoud.
 
1972/1973 : Des joueurs blessés, et une certaine malchance, n'ont pas permis à l'équipe fanion de se maintenir en Première division (11ème place). Par contre, l'équipe Juniors très prometteuse est vice-championne de l'Oise (ex aequo avec le premier) en Première division, et finaliste de la Coupe de l'Oise... Elle accède en division d'Honneur Régionale, c'est-à-dire le niveau le plus haut. (Ils ont pour noms : Jean Lou Cazet, Serge Hannoteaux, Joël Valéro, Guy Daniel, Patrick Soissons, Jean-Marie Pinsson, Stéphane Francavilla, Daniel Gauthier, Ricard, Patrick Labitte, Mohamed Chaffaï, Michel Delannoy).
 
1975: Un artiste à St Leu...Soucieux de l'équilibre de nos finances, les responsables de l'époque, tente un coup de poker, en s'associant avec un imprésario, pour convaincre le chanteur Hollandais Dave, très en vogue à cette période, de venir se produire dans notre magnifique salle Art et Culture...Le succès est total, la salle est comble, plusieurs personnes sont maintenues à l'extérieur, faute de places suffisantes, on frole même l'émeute...Finalement, le concert se déroulera sans fausse note, sous l'enthousiasme d'un public aux anges...
 
Cette même année, sous la houlette de Michel Sarthou (Président), et Julien Peckre (Secrétaire), le club fait l'acquisition d'une structure métallique livrée en kit, qui servira de garage, pour abriter, notre célèbre tube Citroën, véhicule précieux, destiné à transporter nos équipes de Jeunes. Quelques années plus tard, à bout de souffle, ce dernier sera remplacé par un Peugeot J7. C'est encore, Claude Varlet, Marcel Doret, Jean-Paul Neiva-Torres qui assembleront les éléments, pour donner vie à ce garage...A noter, que celui-ci, a traversé les époques, trente cinq ans plus tard, vous pouvez toujours l'apercevoir, sur le stade Thierry Doret.
 
1976: Un autre artiste nommé Frédéric François, se produira dans la salle Arts et Culture, mais le succès, sera moindre que son prédécesseur...
 
1976/1977: les Poussins terminent 1er de leur groupe, et deviennent Champion de Picardie. (Philippe Mahieux, Thierry Doret, Emmanuel Armorenvain, Lefranc, Faux, Corroy, Eric Jan, Pascal Scotti).
 
30 Septembre 1976, c'est aussi, sur l'initiative de Mr et Mme Roland Ghislain, et de quelques spectateurs assidus, qu'un club de supporters est créé, son nom "ALLEZ ST LEU", cela ne s'invente pas...(Président d'Honneur : Mme Raymonde Carbon (Maire), Président actif : Michel Heynderickx, Secrétaire : Solange Ghislain, Trésorier : Michel Delaistre, Trésorier-Adoint : Christian Durroty).
 
Pentecôte 1976, c'est aussi un inoubliable déplacement à Rudersberg dans le Württemberg, en Allemagne, et ce à l'initiative de notre Président Pierre Michel, excellent moyen pour resserrer l'amité sportive, chacun d'entre nous en gardera un merveilleux souvenir...
 
1977/1978, c'est l'accession au niveau "Promotion Interdistrict" pour l'équipe fanion... Même si le mérite en revient aux joueurs et à l'entraîneur, il me faut rendre hommage à Julien Peckre, secrétaire de l'époque, qui avait su si bien déjouer une tricherie orchestrée par le club de Coye-la-Forêt, et mené l'affaire jusqu'aux intances de la FFF, après avoir été dans un premier temps, débouté par le DOF, puis la LPF... Son esprit de combattant allait enfin être récompensé, et la morale sportive respectée...
 
C'est encore et toujours le mythique Café des Pêcheurs qui fait office de lieu de rendez-vous. Ces sympathiques propriétaires que sont Sonia et Jean Gateau, mettent tout en oeuvre pour que leur établissement puisse accueillir au mieux nos plus jeunes joueurs durant la période hivernale.
 
Sur une merveilleuse idée de Marcel Doret, c'est aussi l'arrivée d'un wagon, au stade de la Garenne, au prix de gros efforts de manutention...Et pour cause, plusieurs tonnes à manipuler, pour enfin, poser le mastodonte, sur un socle adéquate. C'est notre ami Marhino, inamovible stoppeur de l'équipe fanion, qui aura ce lourd privilège...En effet, employé aux établissements Bruyère, situés route de St Leu, et habitué à la conduite de gros engins, c'est lui, qui à l'aide d'une énorme grue, réussira ce pari audacieux et insensé. Désormais, tous les Lundis, nous nous réunirons, dans ce qui nous servira longtemps, de club-house, et parfois même, de vestiaire improvisé...Ah, que nous en étions fiers, de notre voiture à voyageurs...
 
Ces instants forts que l'on n'oublient pas !!!...
 
Trois matchs me reviennent à l'esprit, tous disputés sur le célèbre stade de la Garenne, et pour cause, je participais à ces instants inoubliables...Hélas, faute d'archives, les dates me font cruellement défaut...Une victoire en Coupe de Picardie 3-2, face à l'AS Beauvais, alors en division 4 du championnat National. L'ogre trop sûr de lui, dévoré par le petit...Une défaite 3-0, un Mercredi soir, face à l'AS Creil, en quart de finale de la coupe de l'Oise, et ce, devant près de 200 spectateurs. Et puis l'échec au porte de la finale de la coupe de Picardie, après avoir éliminé deux clubs de Promotion d'Honneur, face à l'US Crépy en Valois sur le score de 2-0.Un rêve brisé !!!...
 
Les années 1980 vont marquer une belle progression de nos équipes de Jeunes, puisque trois d'entres elles accèdent aux championnats de Ligue. C'est la reconnaissance des nombreuses années de travail effectuées par les éducateurs et dirigeants. C'est aussi la construction du complexe sportif baptisé "Pascal Grousset", inauguré en mai 1982.
 
Une pensée pour Jean-Baptiste Gonzalès, le premier gardien du complexe sportif, homme de caractère, très attaché à son travail, dont on a pu apprécier les compétences, la gentillesse, la disponibilité, l'amour et les soins apportés, à l'ensemble des installations sportives...
 
1984/1985: Un coup de poker tenté au stade de la Garenne !!!...Décision est prise, de construire une salle, qui servira de club-house, et de lieu de ralliement pour nos différentes équipes de jeunes...C'est Alain Detave, qui réussira à convaincre la voisine, propriétaire du pavillon situé en retrait, et dont le mur d'enclos, pourrait offrir un superbe début de structure à notre projet, du bien fondé de notre initiative... Elle finira par accepter notre demande, à la seule condition, de lui rénover aussi, la partie extérieure du mur sollicité. Ce que nous ferons d'ailleurs pour arriver à nos fins...Maçonnerie, joints, peinture, électricité, etc..., ce sera là, notre lot quotidien de plusieurs semaines de travail. Chacun d'entre nous apportera sa pierre à l'édifice...
 
Sur notre lancée, à grands coups de tonnes de terre remuées, de courage hors du commun, sous la houlette de Jean-Pierre Charpentier, alors trésorier du club, et électricien de métier, des tranchées sont creusées, des câbles électriques y sont déposés, des poteaux sont équipés de projecteurs, et mis en place. C'est le début d'une ère nouvelle, le stade est désormais doté d'un éclairage, certes modeste, mais toutefois satisfaisant, pour permettre aux équipes, de s'entraîner l'hiver, sous le feu protecteur des rayons lumineux...
 
Il faut souligner, que parallèlement à la réussite de nos Jeunes, notre club avait déjà gravi également tous les échelons du championnat Départemental Seniors, pour se retrouver ainsi en Promotion Inter-District en 1977, et ce, sous la houlette d'un passionné nommé Jacques Cazet, joueur de l'US Chantilly de 1948 à 1964. Non content d'entraîner les équipes Seniors, et soucieux de l'avenir du club, ayant deviné à juste titre, le potentiel sportif à développer, c'est lui qui permettra au club de se structurer, et d'atteindre ainsi, toute sa plénitude...
 
A noter que dans les années 1980, 3 équipes de Jeunes continuèrent leur chemin dans les différents championnats régionaux, rivalisant parfois avec les plus grands. La cerise sur le gateau fut même la remarquable victoire de nos Minimes, en finale de la Coupe de l'Oise (1989), lors de la séance de tirs au but (4-3), aux dépens du CO Beauvais, après que le score dans le temps réglementaire, se soit terminé sur un résultat de parité (1-1).
 
C'est aussi en 1986, sous l'insistance d'un autre passionné, nommé Philippe Bourchis, que voyait le jour une équipe Féminines. Du championnat Départemental, ou elle s'illustra, celle-ci allait bientôt atteindre le niveau Régional avec l'aide de Didier Grétéré, leur nouveau mentor. Aujourd'hui, après plus de vingt temps d'existence, cette équipe n'est plus, faute de relève et de joueuses...
 
27/11/1988, en finale Régionale du Challenge Gambardella, sur le stade vélodrome de Creil, les Juniors échouent de peu face à leurs homologues Creillois, sur le plus petit des scores 1-0, but marqué à deux minutes du terme de la rencontre...Vraiment dommage pour les Panthou, Cochet, Davril, Thiverny, Leluyer, Locquegnies, Albert, Simon, Doret, Bianchi, Debove, Monnet...Cruelle déception pour ces garçons, tutoyant les sommets, à quelques minutes du bonheur, et d'une possible qualification en phase Nationale...
 
1989, les Juniors, une nouvelle fois, entrent dans l'histoire, ils s'inclinent en finale de la Coupe de Picardie, face à l'US Chantilly...Ils ont pour noms: Panthou, Gevaert, Thiverny, Davril, Leluyer, Bianchi, Debove, Cochet, Surtel, Billon, Albert, Doret, Simon...
 
1989, le drame !!!...
 
Thierry Doret, notre jeune et talentueux Capitaine est victime d'un accident du travail... Conduit dans un premier temps vers un grand hôpital Parisien, spécialiste des grands brûlés, il succombera quelques jours plus tard, des suites de ses graves brûlures. Promis à un grand avenir, joueur talentueux, au tempérament de conquérant, il avait su, malgré son jeune âge, s'imposer au sein de l'équipe fanion, au point d'en devenir un tout jeune Capitaine... Non content de s'adonner à la pratique de son sport favori, il avait déjà acquis les diplômes nécessaires, terminant d'ailleurs "Major de sa promotion", et ce, dans le seul but de devenir éducateur, et de transmettre ainsi, aux plus jeunes, sa passion, tout en développant leurs qualités...
 
Le 8 Mai 1991, ce tragique évènement encore présent dans toutes nos mémoires, Madame Ducros Partouche, alors Maire de la ville, à l'initiative de Christian Gevaert, notre Président, procédait, en présence des membres du club, de la famille, et des amis, à l'inauguration du stade Thierry Doret, autrefois appelé, stade de la Garenne... Ce fut l'occasion aussi de rappeler, lors de cet instant plein d'émotion, toutes les qualités liées à ce garçon d'exception...
 
Les années 1990 marqueront un second palier de notre existence : 1993, l'équipe Seniors 1 accède, pour la première fois de son histoire, à la Promotion d'Honneur, sous la direction de Gilou Garcia. Elle y restera deux saisons, avant de connaître les affres de la rélégation. L'équipe 2, emmenée par Bernard Deseigne, intègre la Promotion de 1ère division. C'est aussi l'année triomphante pour nos Seniors puisque nos deux formations participent respectivement aux finales de Coupes de l'Oise et Chivot. (Pour mémoire, l'équipe 1 s'inclinera honorablement face à l'AS Beauvais, équipe phare du département, sur le score de 4 à 1, l'équipe 2 s'octroyant la victoire). Paradoxalement, nous perdrons bon nombre de jeunes joueurs au cours de cette saison...
 
Après cette embellie, le club connaitra quelques turbulences, voire quelques petits règlements de comptes. D'où mon intérim burlesque de 48 h en qualité de Président afin d'éviter une situation encore plus conflictuelle, et enfin un nouveau bureau créé dans les jours qui suivèrent... Une petite révolution au sein du club, un entraîneur venu de l'extérieur, en l'occurrence Hervé Six, choisi pour prendre en main notre équipe fanion, tâche qu'il accomplira avec sérieux, durant les trois saisons passées au sein du club, laissant après son départ, l'équipe en championnat régional.
 
A noter que depuis une dizaine de saisons, une équipe Vétérans a vu le jour, et continue d'évoluer sereinement en championnat St Lucien.
 
Les années 2000 : l'équipe fanion redescend de nouveau en division inférieure, après plus de vingt années passées en Ligue... Elle restera en première division durant deux saisons, avant d'être sacrée championne de son groupe (Joël Simonazzi), et accéder de nouveau en Inter-District. La joie sera de courte durée, malgré quelques changements (Joël Simonazzi puis Gilou Garcia), cette équipe sera de nouveau reléguée en Excellence, division nouvellement créée, puis en 1ère division. Notre équipe Seniors 1, entraînée désormais par Florent Briez, et composée de très jeunes joueurs, à l'image de son entraîneur, espère remonter en championnat de Ligue le plus tôt possible...
 
l'Insolite !!!...
 
Ils ont osé...Personne ne l'avait encore fait, ou peut être même, jamais pensé...Et pour cause, célébrer religieusement son mariage, tout en y associant le baptême de leur fille Justine, sur un stade de football. Le Samedi 14 Septembre 2002, l'impensable se produisait, leur rêve se réalisait, Bernadette Legrésy et Sylvain Albert, tous deux, licenciés au sein de notre association, unissaient leur destin sur le stade Thierry Doret. Tout avait été soigneusement préparé, de l'autel improvisé, à la réception des convives, via le vin d'honneur...Seul manquait à l'appel, Monsieur le Curé, lui aussi, sans doute perturbé, par cet évènement hors du commun, en avait oublié l'horaire...L'inquiétude grandissante, il arriva enfin, avec près de quarante cinq minutes de retard...Ouf, toutes les conditions étaient réunies, la cérémonie pouvait commencer, et ce, sous un soleil radieux, et la présence de nombreux invités. Saluons tout de même, la gentillesse, le sens de l'humour, et de l'ouverture, de l'Abbé André, d'avoir accepté la demande des futurs époux, et de permettre ainsi, la réalisation de ce merveilleux mariage, et baptême, en ce lieu fantastique, chargé d'histoire, et aux multiples souvenirs...
 
Saison 2009/2010: l'équipe Fanion confirme ses ambitions, terminant 2ème de son groupe de 1ère division derrière l'US Pont-Ste-Maxence, et gagne ainsi le droit d'accéder en niveau Excellence... L'équipe Seniors 2 évoluant en Promotion de 1ère division, créditée d'une saison cauchemardesque, malgré quelques bons joueurs, ne doit son maintien qu'à la non-reconduction d'équipes Seniors de nos voisins de Villers-sous-St-Leu. Dans nos catégories Jeunes, c'est un bilan consternant : manque de joueurs et d'assiduité, dirigeants et éducateurs insuffisants, pour des résultats peu en rapport avec notre statut...
 
Saison 2010/2011. (C'est mon dernier passage, je l'ai fait avec humour !!!...).
 
Au vu des derniers évènements, des derniers échos, des négociations fraternelles réalisées à l'aide de la merveilleuse invention, que constitue le GSM, ou encore au Café du Commerce, j'ai préféré retirer le texte, de ce qui constituait mon dernier sentiment, sur une saison dont j'ai pu mesurer, au dela d'un exercice sportif plus que moyen, la fragilité et la versatilité de l'être humain, quant à adopter une position saine et franche...
 

 
Nécrologie !!!...
 
Je ne saurais terminer ce modeste récit sans avoir une pensée toute particulière, pour tous ceux aujourd'hui, qui ne sont plus... J'en ai fait état pour certains, en ouvrant notre histoire, mais il me parait opportun de se rappeler du lourd tribu subit par le club, et surtout des familles éplorées par ces drames...
 
Quelques uns me reviennent en mémoire !!!...
 
Le fils de Monsieur Pierre Legrand, emporté par une leucémie, Philippe Sarthou, Pascal et Jean-Pierre Petitpez, Guillaume Berthelot et Mickaël Danglade, dans des accidents tragiques de la circulation, Jean-Pierre Decoin, Pierre Delannoy, Jacques Picart, Alain Pressoire, Jean-Baptiste Gonzalès, Tino, Alain Garbe, Jean-Marie Pinsson, Jean-Claude Chauvel, Daniel Canzoniéri, Patrice Floquet, Robert Simonazzi, Didier Brugioti, emportés par la maladie ou décédés subitement... Et à tous ceux non énumérés, mais qui restent présents au plus profond de notre coeur...Simplement croire que par la pensée, l'émotion, et l'immense vide créé par votre départ, nous garderons à jamais le souvenir d'êtres dynamiques et sportifs, partageant avec nous la passion du football, et que nous avions plaisir à cotoyer...
 
J'aimerai aussi rendre un profond hommage à Monsieur Michel Sarthou, ancien Président, personnage affable et charismatique, atteint de ce que l'on nomme pudiquement "Longue maladie", qui continua, malgré les souffrances physiques et morales, à assurer pleinement son rôle de leader au club. Durement éprouvé lui aussi, quelques temps après, par la perte d'un fils, victime d'un accident de la route, et profondément meurtri dans sa chair, par cet acharnement, il décida de céder son poste de Président...Le genre d'homme, qui force l'admiration !!!...
 
Et puis, respect à mon Père, je sais qu'il n'aurait pas aimé, que je parle de lui, son humilité en aurait que trop souffert, mais aujourd'hui plus que jamais, je mesure le chemin parcouru...Et sans vouloir, faire de l'ombre aux nombreux serviteurs du passé, je le remercie de m'avoir donné la fibre sportive, et inculquer, les valeurs essentielles, inhérentes à ce sport, et à ce club de coeur, et ce, sans en attendre un quelconque retour...
 

 
Epilogue !!!...
 
Evidemment, me direz vous, je m'en suis déjà défendu plus haut dans le texte: de toutes ces longues années, beaucoup d'autres personnes auront marqué ce club, il est hélas impensable, voire inimaginable de pouvoir tous les nommer, au risque d'en oublier...Des souvenirs liés à ce long périple sportif, regorgeant de milliers d'anecdotes, avec son lot de joies, de peines, et ces instants inoubliables de fraternité et de convivialité...Je suis fier d'avoir connu, une partie de cette époque, d'avoir cotoyé et appris, auprès de certains hommes, de bonnes références...A l'heure ou je termine ce modeste récit, sans rien chercher de plus, que de faire revivre une partie de l'histoire de ce club, j'apprécie tout autant, qu'aujourd'hui encore, quelques anciens de cette belle époque, soient restés fidèles à leurs couleurs, poursuivant leur passion sportive, et continuant malgré tout, à faire vivre notre association...Ils ne sont plus nombreux, ils se reconnaîtront...
 

 
Aujourd'hui, notre club qui a dépassé allègrement son cinquantenaire, compte environ 12 équipes, soit près de 240 licenciés, répartis dans les différentes compétitions de l'Oise et de Picardie, évoluant selon les catégories, sur les stades Thierry Doret et Pascal Grousset.
 
Pour conclure, c'est l'occasion de témoigner notre reconnaissance, aux Présidents ayant oeuvré aux destinées de notre association...(Quelques personnes ici nommées : Mrs Féliot, André Bruneau, Pierre Michel, Michel Sarthou, Marcel Doret, Raymond Jacquin, Bernard Liné, Christian Gevaert, Alain Detave, Jean-Yves Bourlier, Jean-Pierre Chapin). Chacun d'entre eux marquant à sa manière, son passage en qualité de premier responsable du club, avec des réussites et des flops selon les uns et les autres ... Mais sans doute, un point commun pour tous, l'amour d'un club (même si le mot amour n'avait pas la même signification pour tous), et de ses couleurs... Le mérite en revient aussi à tous les bénévoles qui composent notre structure : dirigeants, entraîneurs, éducateurs, joueurs pour ne citer qu'eux...
 
Reconnaissance aussi à nos différents partenaires, ou sponsors, pour l'aide extraordinaire, apportée durant toutes ces saisons, quelle soit financière ou matérielle, elle contribue indéniablement à l'équilibre financier de notre Association...
 
Un grand "Merci" aussi aux différents Magistrats de la ville, très impliqués dans la vie associative locale, qui nous ont permis de pratiquer notre sport favori, dans les meilleures conditions, et toujours à notre écoute, y compris dans les moments défavorables...
 

 

 
¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤
  1. (Merci à Chantal, et Marcel Doret, pour l'aide apportée, dans le grand plongeon du passé...).

 

ALLEZ ST LEU !!!... / ALLEZ LES VERTS !!!...
 

 
Pour l'USE St Leu d'Esserent / DM
education_
Vous pouvez nos adresser un commentaire par le lien "Commenter" ci-dessous
ST LEU 3.jpg
Retour dans le passe !!!...(3).jpg
Retour dans le passe (14).jpg
Retour dans le passe !!!...(10).jpg
Retour dans le passe !!!...(1).jpg
Reception Equipe Allemande (1974).jpg
Retour dans le passe !!!...(2).jpg
waves_
waves_
waves_
Les Présidents du Club !!!...
 
Louis Féliot.
L'Abbé André Bruneau.
Pierre Michel.
Michel Sarthou.
Marcel Doret.
Raymond Jacquin.
Bernard Liné.
Christian Gevaert.
Alain Detave.
Jean-Yves Bourlier.
Jean-Pierre Chapin.
Paul Faucheux
 
waves_
waves_
waves_

 

NOTRE HISTOIRE
Une belle histoire !!!...
Racontée par Daniel Miloriaux
Cadets 1985-1986 (1ere division).jpg
ce site a été créé sur www.quomodo.com